Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’estomac est logement des maladies: Faites attention à votre alimentation et ne creusez pas votre tombe avec votre propre fourchette!

par Astuces et trucs 24 Juillet 2017, 12:24 santé

L’estomac est logement des maladies:  Faites attention à votre alimentation et  ne creusez pas votre tombe avec votre  propre fourchette!

En plus du manque d’activité et une vie de sédentarité, l’alimentation rajoute le mal sur le mal. Cependant, nous connaissons, à cause de certains produits alimentaires un arsenal de problèmes de santé qui sont tous importants et risquent parfois la vie des gens à travers le monde.

Il y a deux millénaires et demi de cela, Hippocrate, un médecin grec disait : « que ton aliment soit ton seul médicament ». De même, il y a un proverbe chinois qui dit « qu’on creuse sa tombe avec sa fourchette ». Ceci explique l’impact grandiose que notre alimentation a sur notre état de santé. Une bonne alimentation garantit un bon état de santé, par contre une mauvaise ne peut que l’empirer.

Cependant, notre alimentation actuelle tend plus vers le mauvais que le bon, cela à cause de certains choix pas très sains.

Ce sont deux grands responsables de notre catastrophique réalité d’alimentation actuelle:

Le sucre :

Celui là au moins, nos ancêtres ne le connaissaient pas, ils se contentaient de sucrer leurs aliments avec du miel, dont les bienfaits sont reconnus de tous. Le sucre industriel que nous utilisons actuellement a un impacte direct sur le corps tout entier en induisant la déprime, des chutes de vitalité.

Le sucre est le composant alimentaire le plus dangereux de notre époque.

Notre alimentation est en grande partie composée de produits sucrés (avec du sucre industriel). Cela pourrait ne pas vous nuire si vous faites de l’activité physique régulièrement. Mais malheureusement, nous menons aussi une vie presque inactive ou nous passons la grande majorité de notre journée en étant assis.

Regardez à côté de vous, vous verrez toute suite la différence. Partout nous avons des personnes en surpoids, ou même obèses. Des patients diabétiques ou souffrants de problèmes cardiovasculaires remplissent tous les hôpitaux.

Le lait :

Vous direz que nos ancêtres buvaient aussi du lait, pourtant cela leur a été bien utile. C’est juste, sauf qu’il y a une différence entre le lait qu’il ingérait et le notre. Jusque dans les 70, le lait était traité en le faisant bouillir pendant approximativement 26 minutes où l’étape suivante était l’extraction de la crème rendue à la surface.

Mais à la différence de cette méthode, les procédés industriels tel par exemple l’U.H.T. ne sont absolument point adéquates, puisque le temps de chauffe est désormais réduit à 4 secondes, les facteurs de croissance ne sont plus extraits de ce lait.

En plus de cela, les industriels du lait utilisent de nos jours une hormone de croissance destinée à augmenter la production laitière de la vache. Les éleveurs à qui on impose ses hormones de croissance, se retrouvent donc avec des vaches qui produisent 40 à 50 litres de lait par jour. Alors que la quantité normale de lait produite par une vache dans la journée n’atteint presque pas les 15 litres.

Ces vaches sont victimes de modification génétique, les rendant sujettes à de nombreuses infections. Lorsque de tels cas surviennent, elles subissent des traitements antibiotiques qui se retrouvent par la suite dans le lait qu’elles produisent. Les taux d’antibiotiques contenus dans le lait sont 100 fois plus élevés qu’il y a 25 ans.

Au-delà de ces facteurs, les pesticides, les fongicides et les engrais chimiques utilisés dans les cultures fourragères se retrouvent par la suite dans le lait de vache. Le lait de vache contient 5 fois plus de pesticides que les végétaux.

commentaires

Haut de page