Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La FDA reconnaît enfin que la viande de poulet contient de l’arsenic cancérigène

par Astuces et trucs 27 Août 2015, 19:50 santé

La FDA reconnaît enfin que la viande de poulet contient de l’arsenic cancérigène

Après plusieurs années de balayage de la question sous le tapis, et en espérant que personne ne le remarquerait, la FDA a finalement admis que la viande de poulet vendue aux Etats-Unis contient de l’arsenic, un produit chimique cancérigène et toxique qui est mortel à haute dose. Mais la vérité, c’est de connaître l’endroit d’où cet arsenic provient : il est volontairement ajouté à l’alimentation des poulets !


Pire encore, la FDA affirme que ses propres recherches montrent que l’arsenic ajouté à l’alimentation du poulet se retrouve dans la viande où l’ensemble est consommé par les humains. Donc, depuis les soixante dernières années, les consommateurs Américains qui ont mangé du poulet classique ont avalé de l’arsenic, une substance chimique officiellement reconnue cancérigène. Jusqu’à cette nouvelle étude, l’industrie de la volaille et la FDA ont nié que de l’arsenic ait été donné aux poulets pour finir dans la viande. Le conte de fées donné comme excuse, pour le fait que nous ayons tous été nourris de cette manière depuis soixante ans, c’est que « l’arsenic est excrété dans les fèces de poulet ». Il n’y a aucune base scientifique pour fonder une telle affirmation… C’est juste que l’industrie de la volaille voulait que tout le monde croient cette légende.

Mais maintenant, la preuve est donc indéniable qu’un fabricant alimentaire du poulet, connu comme étant Roxarsone ait décidé de retirer le produit des étagères. Et quel est le nom de ce fabricant qui a été mettre de l’arsenic dans l’alimentation des poulets pendant toutes ces années ? Pfizer, bien sûr — la même société qui fabrique les vaccins contenant des adjuvants chimiques qui sont injectés aux enfants.

Techniquement, l’entreprise Roxarsone fabriquant l’alimentation des poulets est une filiale de Pfizer, appelée Alpharma LLC. Même si Alpharma a maintenant accepté de retirer cette substance chimique toxique des étagères aux Etats-Unis, Il est dit qu’elle ne sera pas nécessairement retirée des produits alimentaires dans d’autres pays, sauf si elle est forcée par les régulateurs de le faire. Tel que rapporté par l’AP :

« Scott Brown, de la division de Pfizer Médecine Vétérinaire sur la Recherche et le Développement de la Santé Animale a déclaré que la société vend également l’ingrédient dans une douzaine d’autres pays. Il a dit que Pfizer tend la main aux autorités de la réglementation dans ces pays, et va décider de le vendre sur une base individuelle »

commentaires

Haut de page